Présentation du projet culturel de territoire "Sélancer dans la nuit"


08 novembre 2019

La Communauté de Commune Bugey Sud présentait jeudi soir 07 novembre 2019 à la salle Confluence d'Artemare dans le cadre du projet culturel de territoire :  "S'élancer dans la nuit"...

Monsieur le vice-président de la communauté de communes de BugeySud, Madame le Maire d'Artemare puis la Chorégraphe du groupe Nuits ont pris la parole pour présenter le projet et souhaiter la bienvenue à tous.

Au départ, l'histoire de Gisèle, une fable écrite par Théophile Gauthier en 1841, à la fois fantastique, douloureuse et envoutante qui sera pour l'occasion revue et réinventée au travers de la danse, la musique, le cirque et un support vidéo. 

Construite autour du bois avec un mélange d'objets, de genres ; aidés par cinq artistes, tous les élèves impliqués dans ce projet reconstruiront l'histoire de ce monde de Wilis. Tandis que les classes secondaires se poseront des questions pour recomposer l'histoire, les maternelles travailleront sur la musique et autres explorations sonores. 

Ces aspirants écrivains, musiciens, vidéastes travailleront tout au long de l'année scolaire pour livrer à tous le jeudi 04 juin 2020 dans les rues de Belley en partenariat avec les commerçants, des déambulations pour clore ce projet en beauté.

Rendez-vous est donc donné mais en attendant ; Astrid, Constance, Garance, Marie-Alice, Nicolas, Raphaël, les artistes impliqués dans ce projet, aidés des enseignants ont de quoi mettre en exergue les talents des petits et grands.

Pour imager ce programme , un spectacle de bienvenu "Brut" était présenté au public. Après cette interprétation dansée, le public pouvait poser des questions et s'entretenir avec les artistes puis enfants et adultes pouvaient accèder à l'oeuvre de bois avant le verre de l'amitié.

Article et photos : Lilyane, correspondante bénévole Radio BS

S'élancer_dans_la_nuit_2[1].jpg (50 KB)

S'élancer_dans_la_nuit_3[1].jpg (58 KB)

S'élancer_dans_la_nuit_4[1].jpg (41 KB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article