Plateau du Retord (Ain) : Zoom sur Retord...


26 septembre 2019

Nous voulions répondre à de nombreuses interrogations sur la photo ci-dessus qui se trouve en couverture du livre sur Retord. Cette photo d'Alain Simon a été prise au sud de la montée Cattin avec un objectif de 300 mm qui a pour conséquence de rapprocher les arrière-plans. Ainsi, le Mont Blanc surplombe la ferme de Retord avec le vieux cimetière de Retord en tout premier plan.

plateauretord01.png (218 KB)

La photo ci-dessus, réalisée également par Alain, a été prise à même distance avec un grand angle de 35 mm et résulte d'un assemblage de 4 photos prises plus au nord. On a ainsi un effet d'éloignement des différents plans et un élargissement du champ de vision. La vision normale (humaine) est de 50 mm.

Un peu d'étymologie

plateauretord02.png (396 KB)

L'origine du nom "Retord" n'a toujours pas été trouvé. De nombreux étymologistes ont planché sur les racines de ce nom sans arriver à une explication avérée.

Pour certains, il viendrait du latin tortuosus, tortus "tortueux, tordu" avec un préfixe répétitif. En 1150, le cartulaire lyonnais citait Willelmus de Retortous, nom ancien qui pourrait être la Ferme de Retord.

Le nom Retord n'est vraiment pas courant, nous n'en connaissons que deux autres. Le premier est le Chalet de Retord qui se trouve à près de 2000 m au dessus de Cévins dans la Combe de Savoie. Le second est un lieu-dit du village de la Chabanne dans la montagne Bourbonnaise dans l'Allier.

plateauretord03.png (223 KB)

On peut remarquer sur la carte ci-dessus que ces trois lieux se situent dans l'aire de distribution du francoprovençal.  Robert Gay, historien de la Chabanne, émet une hypothèse très intéressante. Il remarque que ce lieu-dit Retord se situe à proximité de "La Gièza", terme qui signifie Eglise en patois et que "R'tor" pourrait être la contraction en langage courant et patoisé de Oratoire. On retrouve ces déformations et contractions du mot église dans egleizia, gleizia, liez... (cfr. Adolphe Gros, dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie)

Concernant le plateau de Retord, nous savons qu'avant la Chapelle actuelle que nous connaissons tous, il y avait une autre chapelle plus ancienne (voir ci-dessus) à  proximité de la ferme.

Sur le plateau de Retord, il existe également d'autres chapelles, notamment à la Liez dont on peut penser que le nom résulte de cette contraction. Au nord de la Liez, dans la Combe de la Charnaz, il y avait également une autre chapelle qui a complètement disparue, elle se situait à mi-distance entre la grange Charbois et la ferme en ruines de Grassi. Elle devait probablement dépendre d'Ardon.

Si vous disposez d'informations, n'hésitez pas à nous écrire.

Voici qui vous permettra de savoir ou se trouvait la ferme de Chamblard, comment elle se situait et quelle famille y vivait :

https://issuu.com/lesfermesderetord/docs/chamblard.pptx

Retord une terre d'histoire et de légendes vient d'être réédité, il est à nouveau disponible dans toutes les  librairies de l'Ain et sur commande directement auprès de l'éditeur: idceditions.fr

plateauretord04.png (1010 KB)

Plus de renseignements sur : https://www.fermes2retord.com/. Notre ambition avec le site des fermes2retord.com est de réunir toutes les informations sur ce plateau, de pouvoir intégrer l'ensemble des éléments tant historiques qu'humains et ainsi préserver la mémoire et la restituer aux générations futures.

Article : Dominique Erster

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article