Équidés et droit de circulation !


08 septembre 2021

A savoir !!

L'article R412-44(France) précise que tout cheval, isolé ou en groupe (au même titre qu'un chien), doit avoir un conducteur (sur le cheval ou à côté), et ne doit pas être laissé en liberté sur la voie publique, sous peine d'amende (interdiction de laisser divaguer un animal sur la voie publique).

Le cheval, qu'il soit attelé ou monté, est considéré comme un « véhicule » non immatriculé.

A ce titre, il est soumis aux obligations du code de la route.

Cela signifie qu’un stationnement gênant, la conduite d'un animal dans des conditions entravant la circulation publique ou encore le changement de direction sans avertissement préalable, par le cavalier ou le meneur, des autres usagers, est passible d’une contravention.

Les règles de circulation à cheval ?

- Sur la voie publique, le cavalier est considéré comme un conducteur, tout comme l’automobiliste ou le cycliste.

- S’il met pied à terre et marche à côté de sa monture, le cavalier reste conducteur aussi longtemps qu’il se trouve sur la voie publique.

- Tout comme les autres chauffeurs, il doit être continuellement en mesure de réaliser toutes les manœuvres nécessaires. Il lui appartient donc de parfaitement maîtriser sa monture.

- Selon la loi, les cavaliers doivent avoir l’âge requis de 14 ans pour circuler sur la voie publique.

- Cet âge est toutefois ramené à 12 ans, à condition que l’on soit accompagné d’un cavalier âgé de 21 ans.

- A l’instar des autres conducteurs, les cavaliers doivent circuler le plus près du bord droite de la voie.

- Les cavaliers peuvent circuler à deux de front sur la voie.

- Le code de la route stipule que les pistes cyclables et les trottoirs sont interdits aux cavaliers.

-Ces derniers doivent indiquer tout changement de direction via un geste du bras.

Attention ! !En agglomération, il est interdit de faire laisser galoper des animaux montés.

Les règles de circulation en attelage ?

Le cheval attelé est considéré comme un véhicule.

A ce titre, il est soumis aux articles du code de la route :

- Circulation du côté droit de la chaussée

- Respect des priorités à droite

- Arrêt absolu à un stop

- Respect des feux tricolores

- Interdiction de franchir une ligne blanche

- Règles de stationnement, etc.

En cas d’accident, le meneur est soumis aux mêmes obligations qu’un automobiliste.

La route se partage

Automobilistes, piétons, motocyclistes, trottinettes... Mais aussi les cavaliers

Lorsque vous croisez un cavalier ou un attelage, le conducteur va sans doute vouloir le dépasser !!

Lors de dépassement, réduire sa vitesse et éviter d'utiliser le klaxon

#RépondrePrésent

#TousMobilisés

#NotreEngagementVotreSécurité

Source : gendarmeriedurhone

Affiche radionouvelle.jpg (464 KB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article