Auvergne Rhône-Alpes : Un plan d’actions auprès des étudiants et des jeunes de moins de 30 ans


26 février 2021

Ce lundi 22 février, un plan régional de soutien aux étudiants et aux jeunes de moins de 30 ans a été présenté. Plusieurs axes d’intervention sont prévus tel qu’un soutien alimentaire et psychologique des étudiants ou encore un accompagnement vers l’emploi.

Dans la continuité des projets de la Région au sujet de l’aide aux jeunes, un plan régional de soutien a été présenté. Doté dans un premier temps de 5 à 10 millions d’euros, le plan se compose autour de trois axes principaux.

La garantie d’une protection sanitaire au monde étudiant

Des campagnes de dépistage seront organisées au sein des universités. Pour mener à bien ces campagnes, des tests antigéniques seront fournis par la Région à la demande ainsi que les matériels de protection tels que des blouses, surblouses, masques FFP2 et des gants.

Un soutien alimentaire et psychologique aux étudiants

Un appel à projets doté de 200000 euros a été lancé aux épiceries sociales et solidaires afin de garantir dans les internats la fourniture de paniers repas à l’image de l’initiative « 1 cabas pour 1 étudiant » qui met en lien ceux qui peuvent ajouter quelques courses à leurs achats et des étudiants étant dans la précarité et se situant près de chez eux. Une cellule d’appui psychologique sous forme d’hotline sera également mise en place par la Région afin de répondre aux difficultés rencontrées par les étudiants.

L’accompagnement de la jeunesse vers l’emploi

Au sein de ce plan régional de soutien aux étudiants, les jeunes en recherche d’apprentissage se verront prolonger le délai proposé par l’Etat pour trouver une entreprise. La Région accompagnera les 2000 étudiants en recherche de contrat d’apprentissage de mars à juin. Ils seront donc sous le statut de stagiaires de la formation professionnelle et la Région prendra à sa charge la protection sociale et le coût de la scolarité afin de maintenir leur accueil en CFA. Pour les aider à trouver des places en alternances et en stages, l’ensemble du réseau des chambres consulaires (CCIR, CRMA, CPME, Medef, CAPEB, BTP) se mobilisera. Les différents postes seront listés sur la plateforme régionale  « Nos Talents, Nos Emplois ».

De plus le nombre de contrats d’apprentissage sera doublé dans deux secteurs : la maintenance des bâtiments et la restauration scolaire dans les lycées.
Enfin, d’ici la rentrée de septembre 2021, la Région jouera un rôle d’orientation vers des métiers qui recrutent. Parmi eux, le BTP, la transition écologique, l’industrie du futur, les services à la personne, le numérique, la montagne et l’agriculture. Cette initiative s’appuiera sur la plateforme régionale «
 Ma formation, mon Emploi ».

4 engagements avec « Un jeune, Une solution »

Avec le plan « Un jeune, Une solution », l’État et la Région ont signé un accord constitué de 4 engagements :

  • Proposer près de 11 000 parcours de formation supplémentaires, par rapport à 2019, destinés prioritairement aux jeunes de 16 à 29 ans ;

  • Cibler les secteurs en tension et les filières d’avenir pour notre Région, principalement les métiers du BTP et de la transition écologique, l’industrie et l’industrie du futur, les métiers des services à la personne et de la santé, le numérique, la filière sport, montagne et tourisme et l’agriculture ;

  • Mieux rémunérer les stagiaires de la formation professionnelle, afin de lever les freins financiers à l’entrée en formation ;

  • Transformer et moderniser la formation, notamment en misant sur le numérique et la digitalisation.

L’ensemble de ces dispositifs représente un investissement de plus de 80 millions d’euros au service de la formation et à destination de nos jeunes.

Source : https://www.auvergnerhonealpes.fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Affiche radionouvelle.jpg (464 KB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article