Belley (Ain) : conférence : L’architecture vernaculaire de Belley


06 avril 2019 - 181 vues

Le mercredi 27 mars, une conférence à la maison Saint-Anthelme donnée par François Dallemagne devant une centaine d’auditeurs, a abordé le sujet peu connu de l’architecture vernaculaire de la ville de Belley. Ce type d’architecture urbaine, propre au lieu, empirique et anonyme est représentée à Belley par deux ensembles de constructions très typées, destinés chacun à abriter à l’origine une seule famille.
Le premier, situé tout le long de la Grande Rue, caractérise un habitat bourgeois dans une construction s’élevant sur deux à trois étages et comportant une partie en alignement sur la rue avec un rez de chaussée en pierre de taille équipé d’une entrée cochère donnant sur une cour et, de part et d’autre de cette entrée, là où ont été aménagées plus tard des boutiques, une écurie et une remise. Le premier étage est organisé en pièces de réception avec souvent un plafond « à la française » et le second en chambres. En fond de cour un escalier à vis conduit à une ou deux galeries souvent voutées menant aux étages. A l’arrière, se développe un vaste jardin d’agrément.
Le second type est visible dans toutes les rues des anciens faubourgs qui se sont développés hors le mur d’enceinte détruit au XVIIIe siècle. Il s’agit d’une maison modeste et étroite, en maçonnerie grossière, à un étage, comportant une seule pièce commune au rez de chaussée équipée d’une cheminée cuisine et d’un escalier en bois conduisant à deux chambres. A l’arrière s’étend un jardin potager où sont parfois organisés un clapier et un poulailler.
Ces deux ensembles de constructions édifiés entre le XVe et la fin du XIXe siècle ont subi des modifications et des adaptations au cours des ans mais ils restent toutefois bien identifiables. Ils méritent d’être protégés et valorisés dans la procédure en cours de classement de la ville en site patrimonial remarquable.

Article et photos : Cécile Lhéritier, Présidente de la Société Le Bugey

Ci-dessous Maison bourgeoise

Ci-dessous Maison populaire

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article